Un nouveau rapport indépendant du York Health Economics Consortium (YHEC) sur les biopsies du cancer de la prostate a validé l’amélioration des résultats pour la santé et les avantages économiques de la méthodologie PrecisionPointTM de biopsie transpérinéale de la prostate sous anesthésie locale (TP AL).

Le rapport du YHEC, qui a été commandé par le NHS Innovation Accelerator (NIA), est une validation indépendante des données fournies par M. Rick Popert, membre du NIA 2019. L’intégration des données HES sur les biopsies transpérinéales et TRUS confirme que les biopsies TP AL systématiques et ciblées assurées par le PrecisionPointTM sont associées à une diminution des cas de septicémie et d’infection, à une réduction des taux de diagnostics manqués et à une baisse des coûts des intrants en matière de personnel et de biens d’infrastructure par rapport aux méthodes traditionnelles de biopsie de la prostate : biopsies de la prostate transpérinéales sous anesthésie générale (TP AG) et biopsies transrectales (TRUS).TM  

Le rapport indique : « PrecisionPointTM offre un moyen de réaliser des biopsies transpérinéales de la prostate dans le cadre de l’AL et elles peuvent être effectuées par des infirmières spécialisées ou des professionnels paramédicaux formés. Opter pour cette technique peut permettre aux trusts du NHS de réaliser des économies en basculant entre n’importe quelle combinaison des approches de biopsie TRUS et TP AG. Le montant économisé augmente proportionnellement au pourcentage de biopsies effectuées précédemment en tant que TP AG. Il n’y a pas de réduction du taux de réussite des biopsies avec la TP AL par rapport à la TP AG et il y a moins de complications par rapport aux biopsies TRUS. Ce système a été adopté dans un grand nombre de fiducies NHS.TM 



Pendant la pandémie de Covid-19, l’Association britannique des chirurgiens urologues (BAUS) a recommandé de limiter au maximum les biopsies TRUS et les procédures AG. Cela a eu un impact significatif sur le cheminement du diagnostic de la prostate. Une étude menée dans 105 centres au plus fort de la pandémie a indiqué que la TP AL était la méthode préférée des cliniciens pour la biopsie de la prostate. 64 % des centres proposant le TP AG et 60 % de ceux proposant des biopsies TRUS ont dû arrêter les biopsies de la prostate, mais seulement 20 % des centres proposant la TP AL ont suspendu leur service de biopsie.



L’impact de la pandémie sur les listes d’attente suite à la suspension des chirurgies non urgentes de routine signifie que la tâche qui reste à accomplir pour récupérer la position de la chirurgie élective du NHS est difficile. La pandémie a peut-être provoqué l’occasion d’augmenter l’utilisation des biopsies TP AL au niveau national comme alternative rentable aux biopsies TP AG, allégeant ainsi des listes d’attente pour d’autres procédures électives qui ont été suspendues pendant la pandémie et accélérant la transition depuis la biopsie TRUS, offrant une procédure de biopsie ambulatoire meilleure et plus sûre »



Ce rapport indépendant de YHEC confirme que le système d’accès transpérinéal PrecisionPointTM est un moyen rentable de réaliser des biopsies de la prostate « meilleures et plus sûres », avec un retour sur investissement (ROI) estimé à 0,51. En d’autres termes, pour un centre effectuant en moyenne 500 biopsies de la prostate, 50 % étant des biopsies TP AG et 50 % des biopsies TRUS, une économie de 1,51 £ serait réalisée pour chaque livre dépensée dans le système d’accès TP AL PrecisionPointTM. Les travaux de Rick Popert, urologue consultant et membre du NHS Innovation Accelerator Fellow, soutenus par Jonah Rusere, infirmier praticien avancé de la South East London Cancer Alliance, ont été à l’origine de l’initiative britannique « TRexit » visant à assurer une transition complète de la TRUS vers la TP AL. Au cours des deux dernières années, plus de 200 urologues et 95 infirmières cliniciennes spécialisées ont suivi des cours de formation au Guy’s Hospital. Pendant la pandémie de Covid-19, ces possibilités de formation ont été plus limitées et ont été converties en webinaires. Un concept clé de l’initiative « TRexit » est d’étendre le soutien et la formation des stagiaires de base et des infirmières praticiennes avancées en urologie pour effectuer des biopsies TP AL en ambulatoire, libérant ainsi le temps des assistants en urologie et allégeant les précieuses listes d’opérations. Un « TRexit » britannique serait toujours ambitieux, mais l’augmentation de l’utilisation des biopsies TP AL en ambulatoire, précipitée par la pandémie de Covid-19, représente une opportunité plutôt qu’un défi. TM TM



Le rapport du YHEC et de plus amples informations sur le système d’accès transperinéal PrecisionPoint™ sont disponibles à l’adresse suivante : https://covid19.nhsaccelerator.com/innovation/precisionpoint-transperineal-access-system/